Go Top
La Foi

J’AI QUITTÉ MHFM !

L’Erreur Fatale des Frères Dimond sur le Sédévacantisme & l’Orthodoxie
Loading
usa

MHFM sur l’orthodoxie : troncages et manque d’analyses


Des mois après cette affaire sur le livre de John Pontrello, je tombai sur la vidéo d’un dénommé Jay Dyer à propos du sédévacantisme. [15] Le contenu me parlait complètement et son enseignement présenté dans plusieurs de ses articles et vidéos m’a convaincu. Concernant ladite vidéo sur le sédévacantisme, j’en dirai plus tout à l’heure car elle traite de l’aspect relationnel des individus et nous avons déjà vu l’argument dévastateur contre cette position. Je préfère avant tout m’attarder sur une doctrine théologique cruciale : la distinction essence/énergie. Les Dimond ont sorti une vidéo à ce propos, [16] ou plutôt ils ont tenté d’y répondre pour garder dans leur enclos leurs ouailles troublées en présence des questions logiques qui en découlent. C’est normalement réservé au débat contre ce que les Dimond appellent couramment les « schismatiques orientaux » ou les « soi-disant orthodoxes », pour se référer aux partisans du bloc de l’Est suite au Grand Schisme de 1054 entre Rome et l’Église dite d’Orient.

Orthodoxy Exposed

Première vidéo de MHFM sur les orthodoxes

À l’époque je n’avais pas porté mon attention sur le point théologique de la distinction essence/énergie, mais au fur et à mesure de ma découverte de Jay Dyer, je parvenais à la conclusion que les Dimond ne savaient pas de quoi ils parlaient. En fait je les soupçonne de malhonnêteté intellectuelle et j’en eus la certitude lorsqu’en visionnant leur deuxième vidéo contre les orthodoxes, je tombai sur ce même Jay Dyer. [17] Mais les moines ne l’avaient pas identifié clairement et s’étaient servi de ses propos de façon détournée.

Leur commentaire personnel sous leur première vidéo contre les orthodoxes est un aveu de mauvaise volonté.

Première Vidéo de MHFM contre les orthodoxes, Leur commentaire : « Au fait, depuis la publication de cette vidéo…, quelques adhérents de l’ ‘orthodoxie’ orientale ont tenté ce que l’on peut appeler à juste titre des réponses pathétiques et superficielles aux arguments et à la présentation. Il n'y a pas eu une réponse sérieuse. Une réponse sérieuse interagirait avec les principaux arguments présentés dans la vidéo concernant leur déni de l’immuabilité de Dieu et leur croyance en un «dieu» qui, admettent-ils, est excédé et dépassé par l’essence divine. Mais aucune des réponses susmentionnées ne tente même de traiter spécifiquement ces arguments. Ils ne traiteront pas ces points. … Comme exemple de la fausseté de tels hérétiques, un hérétique ‘orthodoxe’ oriental (qui a changé de religion cinq fois au cours des 16 dernières années, étant passé de calviniste à ‘catholique’ à ‘orthodoxe’ à ‘catholique’, à agnostique à ‘orthodoxe’) a déclaré ceci à propos de notre vidéo: "Alors ce dont ils parlent dans cette vidéo [c.-à-d. la vidéo de MHFM], ils ne savent même pas quelle est notre position, la Lumière du Thabor n’est pas une lumière créée. " Il soutient que nous ne savons même pas quelle est leur position parce que nous supposons ou prétend qu'ils pensent que la Lumière du Thabor a été créée. Eh bien, tous ceux qui ont visionné notre vidéo savent que nous avons correctement représenté leur position en tant que "lumière incréée" (p. ex., 2m49s de la vidéo). Nous n'avons jamais dit qu'ils croyaient que la lumière du Thabor était une lumière créée. Il a donc totalement déformé le contenu de notre vidéo et a fait circuler ce non-sens à ses collègues schismatiques. Cela vous donne une idée du manque de précision de nombre de ses autres affirmations. La même personne fausse régulièrement les sources en donnant des ‘résumés’ au lieu de citations réelles. Méfiez-vous des hérétiques qui ne donnent pas de citations spécifiques quand ils ‘résument’ ce que les Pères ou un concile ont dit. Dans notre vidéo, nous donnons des extraits ou des citations spécifiques que tout le monde peut consulter. »

Dyer Comment

Twitter, Jay Dyer

Il est clairement question de Jay Dyer, même s’ils ne le citent pas. Son parcours s’aligne avec le rapport des Dimond, bien que le ton calomniateur, méchant et faussé ne reflète pas la réalité des événements que Jay Dyer présente en personne dans une vidéo décrivant les étapes de sa conversion à l’orthodoxie orientale. [18] Le fait qu’ils ajoutent ensuite que Jay Dyer ne représente pas ou ne cite pas correctement les sources qu’il utilise est un mensonge grave pour quiconque a passé un petit peu de temps à l’observer dans ses vidéos. C’est régulièrement qu’il fait des photos de pages de livres et cite ses sources. [19]

Les Dimond devraient avoir honte de leur mensonge falsifiant l’image du prochain ; ce qui équivaudrait selon leur propre terme à un péché mortel.

Pourquoi selon vous les Dimond cachent-ils l’identité de Jay Dyer ? Parce qu’ils le considèrent comme une de leurs plus grandes menaces et que c’est leur stratégie pour ne jamais avoir à débattre avec lui. Ce dernier écraserait Peter Dimond lors d’un débat ; même s’il n’y en a pas besoin pour conclure de l’issue fatale pour le camp des Dimond. À mon avis, la première vidéo de MHFM sur les orthodoxes visait déjà à écarter Jay Dyer comme menace, sans le citer, en contournant malicieusement le problème dans l’espoir que les personnes infectées par lui, selon eux, n’iraient pas plus loin dans leurs recherches.

Quand Peter Dimond se plaint d’une mauvaise explication de leur compréhension de la position des orthodoxes sur la distinction essence/énergie, c’est une diversion. Au fil des pages Twitter de MHFM et leurs partisans, je m’en suis rendu compte. Cette diversion est utilisée pour ne pas avoir à traiter le problème de fond. Et qu’en est-il de ce fond alors ?

Je ne vais pas m’étendre en termes trop techniques sur ce sujet de la distinction essence/énergie divines. Plusieurs articles traduits de Jay Dyer vous sont rendus disponibles à la fin de ma présentation pour ce cas précis. Je préfère ici synthétiser au mieux cette doctrine, dans un premier temps, pour ensuite développer mon point sur la faiblesse des Dimond dans l’exposition de ce sujet.

Mais concrètement c’est quoi cette distinction essence/énergie ? L’essence de Dieu reste inaccessible aux humains. C’est pourquoi seules les énergies de Dieu, c’est-à-dire l’émanation de la gloire de Dieu, peuvent se voir avec l’œil non-rationnel de l’esprit humain. Le problème, quand on parle d’essence divine, c’est que la doctrine catholique romaine sur la définition à donner à la simplicité divine est absolutiste. On parle alors d’absolue simplicité divine ou simplicité absolue. Toutes les relations, actions, et tous les attributs de Dieu sont identifiés de façon irréductible avec sa nature simple, c’est-à-dire son essence. C’est une simplicité dans laquelle on ne trouverait ni distinctions ni compositions. [20]

Les orthodoxes croient en une simplicité divine, mais pas absolutiste. Selon Jay Dyer, la vision romaine sur cette simplicité est née des suppositions hellénistes dans leur dialectique. Et si cette doctrine doit son succès et son ancrage dans la doctrine catholique romaine après le premier millénaire, c’est entre autres à cause de la prestance de Thomas d’Aquin et des mauvaises présuppositions de l’essence divine dans le thomisme et la scholastique. Le thomisme est officiellement la philosophie de l’Église catholique romaine depuis 1879, avec l’encyclique Aeterni Patris du pape Léon XIII. [21]

En 681, le sixième concile œcuménique, Constantinople III, proclame dogmatiquement la distinction essence/énergie en relation à Christ et ses deux natures. Ce concile avait notamment été convaincu par le livre de saint Maxime le Confesseur dans sa correspondance avec Pyrrhus. La notion de mono-énergie y est jugée anathème. [22]

Notez que le pape saint Agathon avait écrit une lettre au concile en exprimant favorablement ses conclusions. Bien plus, il les expliquait en détails explicites en recourant littéralement au terme « énergie. » Ceci montre qu’il était bien question de ce point théologique de la distinction essence/énergie dans les proclamations dogmatiques du concile Constantinople III.

Pape Agathon : « Nous détestons également le blasphème de division et de mélange. Car quand nous confessons deux natures et deux volontés naturelles et deux opérations naturelles [énergies en grec] dans notre unique Seigneur Jésus-Christ, nous n'affirmons pas qu'elles soient contraires ou opposées l’une à l’autre (comme ceux qui se détournent du chemin de la vérité et accusent la tradition apostolique d’agir ainsi ; loin soit cette impiété du cœur des fidèles!), ni comme si elles étaient séparées (séparées en soi) en deux personnes ou subsistances, mais nous disons que tout comme notre Seigneur Jésus-Christ a deux natures, il a aussi deux volontés et opérations naturelles [énergies en grec], à savoir le divin et l'humain: la volonté et l'opération divines qu'il partage avec le Père coessentiel de toute éternité: l'humain qu'il a reçu de nous , pris avec notre nature dans le temps. Ceci est la tradition apostolique et évangélique que détient la mère spirituelle de votre empire le plus heureux, l’Église apostolique du Christ. » [23]

Maintenant, pour que vous compreniez pourquoi il est si important de méditer sur ce point théologique, lisez bien la question suivante : Dans l’épisode de la Transfiguration, lorsque Jésus-Christ faisait se manifester la Lumière Divine de Dieu, sur le Mont Thabor, cette lumière, était-elle créée ? C’est évident que non. [24]

Luc 9:28-36 – « Environ huit jours après qu'il eut dit ces paroles, Jésus prit avec lui Pierre, Jean et Jacques, et il monta sur la montagne pour prier. Pendant qu'il priait, l'aspect de son visage changea, et son vêtement devint d'une éclatante blancheur. Et voici, deux hommes s'entretenaient avec lui: c'étaient Moïse et Élie, qui, apparaissant dans la gloire, parlaient de son départ qu'il allait accomplir à Jérusalem. Pierre et ses compagnons étaient appesantis par le sommeil; mais, s'étant tenus éveillés, ils virent la gloire de Jésus et les deux hommes qui étaient avec lui. Au moment où ces hommes se séparaient de Jésus, Pierre lui dit: Maître, il est bon que nous soyons ici; dressons trois tentes, une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. Il ne savait ce qu'il disait. Comme il parlait ainsi, une nuée vint les couvrir; et les disciples furent saisis de frayeur en les voyant entrer dans la nuée. Et de la nuée sortit une voix, qui dit: Celui-ci est mon Fils élu: écoutez-le! Quand la voix se fit entendre, Jésus se trouva seul. Les disciples gardèrent le silence, et ils ne racontèrent à personne, en ce temps-là, rien de ce qu'ils avaient vu. »

De la même manière, comment Moise a-t-il pu parler avec Dieu « face à face, comme on parle à son ami » si Dieu est une essence absolument simple ?

Exode 33:8-11 – « Lorsque Moïse se rendait à la tente, tout le peuple se levait; chacun se tenait à l'entrée de sa tente, et suivait des yeux Moïse, jusqu'à ce qu'il fût entré dans la tente. Et lorsque Moïse était entré dans la tente, la colonne de nuée descendait et s'arrêtait à l'entrée de la tente, et l'Éternel parlait avec Moïse. Tout le peuple voyait la colonne de nuée qui s'arrêtait à l'entrée de la tente, tout le peuple se levait et se prosternait à l'entrée de sa tente. L'Éternel parlait avec Moïse face à face, comme un homme parle à son ami. »

Ce Dieu qui parlait face à face avec Moise, était-ce un hologramme, une création ? Rappelez-vous que l’essence de Dieu reste inaccessible aux humains. La distinction essence/énergie est l’explication de ce problème. Plus précisément, ces exemples sont appelés en théologie des théophanies, c’est-à-dire des manifestations divines. On en trouve plein dans la Bible. Comme le dit Jay Dyer, « ces manifestations ne sont pas des hologrammes créés, ce ne sont pas des anges. C’est Dieu Lui-même. Ce sont les énergies divines de Dieu. » [25]

Ceux qui persistent à croire à l’absolue simplicité divine devraient aboutir à des conclusions absurdes en christologie. Toutes les actions de Dieu deviendraient alors parfaitement égales à l’essence divine. Le Christ créant le monde deviendrait synonyme à Jésus marchant sur l’eau. Selon Jay Dyer, de telles actions ne seraient alors que « des émanations de Son essence – conduisant directement au néoplatonisme. » Il poursuit en disant que l’absolue simplicité divine conduit au pérennialisme, en expliquant de fil en aiguille comment on en est arrivé à Vatican II et à un contexte où des théologiens renient la divinité de Jésus-Christ. [26] Si on n’expérimente que des hologrammes ou des effets créés par Dieu, alors c’est qu’on ne peut jamais faire l’expérience sur terre d’un lien direct avec Dieu. Ceci conduirait directement à l’athéisme, car on ne pourrait jamais savoir qui est vraiment Dieu. [27] Et ce, tandis que ce dernier s’est révélé à nous sur le mont Sinaï. Jay Dyer rend cohérente son explication de ce que dit Dieu dans Exode 3 :14 : « Je suis celui qui suis. » [28] Ce n’est pas une essence suprême mais le Père tout Puissant qui se présente par Je suis : une Personne, pas un être inconnu syncrétiste.

Orthodoxy Trinity

Schéma de la Trinité selon orthodoxes et catholiques

Tout cela considéré, la Trinité devient plus logique dans le rapport à Ses personnes divines. Quand on récite « Je crois en Dieu, le Père Tout-Puissant », c’est reconnaitre que Dieu le Père est l’unique cause. Saint Grégoire de Naziance disait que tout ce que le Père possède, le Fils le possède, sauf le fait d’être l’unique cause. Ainsi, il n’y a pas de double procession du Saint-Esprit. Il n’y a qu’une seule cause et elle est personnelle : le Père. [29]

J’espère avoir synthétisé au mieux le point théologique de la distinction énergie/essence. Pour trouver une façon plus facile de vous le faire comprendre, c’est comme le soleil. Quand on est frappé par un rayon de soleil qui nous fait du bien, ce n’est pas faux de dire alors que c’est le soleil qui nous fait du bien. Cette vérité ne renie pas cependant le fait qu’il n’y a qu’un soleil que nous voyons dans le ciel mais qui nous reste inaccessible en son centre. [30]

Nous pouvons passer à ce stade à une brève critique de la vidéo de MHFM sur ce point. Peter Dimond n’a parlé majoritairement que de la tactique de concentration dans la prière pratiquée par des moines orthodoxes, appelée l’hésychasme. C’est comme si on cherchait à critiquer la lectio divina des moines bénédictins, l’ordre dont se réclament les Dimond, quand des moines baissent la tête face à la bible pour méditer et prier. [31]

Lecto Divina

Lectio Divina:
« En passant du temps à méditer les Écritures, nous grandissons dans une relation avec Christ, le Verbe vivant. Ceci est, de façon caractéristique, la manière bénédictine de prier. »

Position bénédictine pour la lectio divina

Mais nous n’avons pas besoin d’aller si loin pour réfuter les Dimond. Le mysticisme existe aussi dans l’histoire du catholicisme et il apparaît de fait évident que les Dimond font diversion. En observant leurs quelques réparties récentes contre les orthodoxes, depuis la sortie de leur film, j’en ai la conviction. Ils font diversion et attaquent sur quelques failles, faiblesses ou malentendus commis par des orthodoxes sur un sujet très complexe et englobant un vocabulaire technique, pour ne pas parler et traiter ce qui les dérangent vraiment dans les questions logiques qui ressortent concrètement sur le sujet de l’absolue simplicité divine. Leur comparaison avec le yoga est une farce. L’orthodoxe Séraphim Rose croyait correctement en la distinction essence/énergie, et a pourtant écrit un livre entier contre le yoga.

Jay Dyer : « Certains de ces clowns ont dit que la tradition palamite était du yoga : ‘vous faites du yoga’. Quelle idiotie. Ce n’est pas du yoga. Et Meyendorff est bon sur ce point. Il explique comment nous ne faisons pas du yoga. Séraphim Rose a un livre entier contre le yoga. » [32]

Je pense que les Dimond ont trouvé une façon simple mais non glorieuse de se débarrasser d’un problème gênant sans perdre face.

Out of Context

Citation hors contexte de Dimond sur St. Athanase

Leur utilisation de saint Athanase marque la fin du débat qu’ils ont perdu. [33] Peter Dimond a coupé une partie d’une citation dans l’œuvre d’Athanase, De Decretis, pour tenter de prouver que ce saint aurait enseigné l’absolue simplicité divine comme le comprend MHFM. [34] Dans sa vidéo tournée en direct le 19 février 2019, I Am That I Am - God's Name, St. Athanasius & Objections, Jay Dyer réfutait indirectement les Dimond. Voici ci-après ce qu’il aurait pu répondre à Peter Dimond en plein débat, qui se serait retrouvé alors absolument embarrassé.

Jay Dyer : « Il ne peut y avoir le moindre doute sur le fait que pour Athanase la distinction entre la volonté de Dieu et l'être/essence de Dieu est une distinction réelle ontologique. Donc, vous venez de vous ridiculiser [MHFM]. Parce que toute l'argumentation: merci de me l'avoir remise. … Vous venez de me remettre le fait que vous ayez raté tout le contexte de l'argumentation d'Athanase contre les Ariens, pour avoir arraché un paragraphe en guise de preuve qui est, de manière parfaite, une déclaration orthodoxe de la simplicité divine, et vous avez raté l'argument entier, et l’avez amoindri pour en faire un partisan du thomisme. Carrément stupide. » [35]

Que des catholiques accusent de polythéistes les orthodoxes pour croire à cette doctrine de la distinction essence/énergie, c’est déjà une hypocrisie quand on prétend croire en la présence réelle dans l’Eucharistie. La citation suivante vaut la peine d’être mentionnée pour rejeter cette accusation grossière :

« À l'objection philosophique qu'il présentait un ‘’Dieu secondaire et inférieur’’ à côté de l'unique divinité, Palamas répondait maintes et maintes fois qu'aucune multiplicité de manifestations divines ne pouvait affecter l'unité de Dieu, car Dieu dépasse les catégories d’ensemble et de parties et, tandis que dans son essence, Il reste toujours inconnaissable, Il se révèle entièrement dans chaque énergie en tant que Dieu vivant. » [36]

Ces personnes ne comprennent pas que cette doctrine, quand on englobe dans le raisonnement une façon de parler qui dirait que Jésus, le Fils de Dieu, est la Sagesse de Dieu, ne signifie pas une identification stricte entre la nature (l’hypostase) et l’opération (l’énergie). Jay Dyer dit à cet égard que « d’identifier strictement le Fils de Dieu avec la volonté de Dieu conduirait à des erreurs et hérésies massives, telle que la notion absurde que le Fils se génère Lui-même. » [37] Il poursuit en disant que les attributs de Dieu tels que la bonté, l’amour, la miséricorde, la providence, la sagesse, etc., ne sont pas des définitions propres de la nature divine, car la nature divine surpasse toute définition singulière. Mais ça ne signifie pas que lorsqu’on utilise un attribut on ne veut pas signifier Dieu dans son tout. Par exemple, si on parlait de Jésus en parlant de sa nature divine, ce ne serait pas une définition stricte de Jésus avec ses deux natures, mais ça ne serait pas hérétique du moment que l’on croit que Jésus a deux natures. [38] Pour le dire autrement, parler de la Sagesse ou de la Providence en voulant parler de Dieu, n’est pas hérétique du moment qu’on ne cherche pas à retirer les autres attributs qui reviennent à Dieu.

Encore une fois, je soupçonne de malhonnêteté les Dimond, qui entretiennent une confusion délibérée auprès de leurs partisans pour garder le contrôle d’une situation qui les échappe ; en l’occurrence la conversion massive de sédévacantistes à l’orthodoxie. Eux et leurs partisans sont prompts à condamner quiconque ne comprend pas très vite que la Nouvelle Messe ne doit pas être suivie après avoir consulté leur matériel. [39] S’ils appliquaient sur eux-mêmes leurs principes, et vu le niveau théologique qu’ils se donnent, ils devraient au moins reconnaitre leur tort, leur manque de flexibilité ou leur incapacité à comprendre la distinction essence/énergie. Pour Jay Dyer, les Dimond sont « des clowns » avec lesquels on ne doit pas perdre son temps. [40] Si on part du principe que la Trinité est un mystère, ceux qui critiquent la distinction essence/énergie devraient être humbles s’ils ne peuvent pas comprendre le procédé dans son entier, au lieu de tout rejeter en bloc en ne distinguant pas correctement les propos de saint Athanase. Ils feraient mieux de se concentrer sur les failles évidentes de leur raisonnement et ce qu’ils devraient conclure en s’accrochant à l’absolue simplicité divine.

Jay Dyer : « L’essence de Dieu reste toujours inconnaissable. Dieu se révèle Lui-même entièrement dans chaque énergie en tant que Dieu vivant. Même si c’est l’énergie de la Providence. Et comment Dieu peut-il être totalement présent dans chaque énergie? Parce que c’est un mystère mon frère ! Voilà pourquoi c’est une doctrine révélée et non pas une doctrine philosophique. » [41]

En fait, une vue d’ensemble les aideraient à y voir plus clair. Et c’est exactement ce dont il nous faut parler à ce stade avec la suprématie papale.


Notes de fin :

[15] Jay Dyer, SedevacAUTISM Refuted: Trailer Park Cults & "Popes" ; 4 juin 2018 : https://www.youtube.com/watch?v=pSF64exGgRY

[16] Vaticancatholic, Eastern "Orthodoxy" Exposed: Their Heretical Doctrine Of God ; 26 mai 2018 : https://www.youtube.com/watch?v=d07mgLoOW8g

[17] Vaticancatholic, Catholicism vs. An Eastern “Orthodox” View On The Divine Essence ; 31 jan 2019 : https://www.youtube.com/watch?v=LT8NaQszsRo ; 7m02s.

[18] Jay Dyer, Why I Became Orthodox ; 15 déc. 2018 : https://www.youtube.com/watch?v=VE6fYcyy2O8

[19] Voir par exemple à 11m20s de la vidéo que les Dimond ont utilisée pour la leur (sans la référencer) : https://www.youtube.com/watch?v=P3hprH0oc_I ainsi que la page Twitter de Jay Dyer : https://twitter.com/Jay_D007/media

[20] Cit. Jay Dyer, Definitions of Various Relevant Theological Terms, 12 avr. 2010 : https://jaysanalysis.com/2010/04/12/definitions-of-various-relevant-theological-terms/

[21] CNRTL, Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales, Thomisme : http://www.cnrtl.fr/definition/thomisme

[22] Cit. Jesus Is Lord, A Defense of Saint Gregory Palamas, 21 oct. 2018 : https://papacyrefuted.blogspot.com/2018/10/a-defense-of-saint-gregory-palamas.html

[23] Jay Dyer, Roman Catholic Absolute Divine Simplicity Refuted ; 21 sep. 2018 : https://jaysanalysis.com/2018/09/21/a/

[24] Jay Dyer, The Gospel IS Theosis: Direct Knowledge of God ; 27 mai 2018 : https://www.youtube.com/watch?v=yx0khK_Qe1w ; 5m53s.

[25] Dyer, Direct Knowledge ; 10m.32s

[26] Jay Dyer, I Am That I Am, Essence-Energy, St. Athanasius & Wandering Bishop Sedevacantist Cults, 19 fév. 2019 : https://www.youtube.com/watch?v=fSFeArXy-S8 ; 1h32m50s.

[27] Argument de saint Grégoire Palamas (camp orthodoxe) à Baarlam (camp romain) durant leur débat au sujet de la distinction essence/énergie.

[28] Exode 3 :14 - Dieu dit à Moïse: Je suis celui qui suis. Et il ajouta: C'est ainsi que tu répondras aux enfants d'Israël: Celui qui s'appelle 'je suis' m'a envoyé vers vous. »

[29] Dyer, I Am ; 1h11m50s.

[30] C’était apparemment l’analogie préférée de saint Palamas.

[31] On trouve un exemple ici : https://www.benedictines.org.uk/traditions

[32] Dyer, I Am ; 54m50s. Aussi, Père Séraphim Rose, Orthodoxy and the Religion of the Future, Saint Herman of Alaska Brotherhood, 1996. Disponible en anglais sur Amazon : https://www.amazon.fr/Orthodoxy-Religion-Future-Seraphim-Rose/dp/188790400X

[33] Voir à la 8e minute de la vidéo de MHFM, “Orthodox” View.

[34] Dyer, I Am ; 58m20s.

[35] Ibid ; 2h08m.10s

[36] Jean Meyendorff, St. Gregory Palamas and Orthodox Spirituality, p. 121. Cit Jay Dyer, Eternal Manifestation, Simplicity & The Uncreated Energies, 19 fév. 2019 : https://jaysanalysis.com/2019/02/19/eternal-manifestation-simplicity-the-uncreated-energies-jay-dyer/

[37] Dyer, Absolute Divine Simplicity Refuted.

[38] Dyer, I Am ; 1h8m38s.

[39] Exemple avec un pro-MHFM : Twitter, CatholicTrue, 23 déc. 2018 : https://twitter.com/catholictrue/status/1076792976083378176 : « But to go in face of the evidence [that the New Mass is invalid] is a mortal sin. » (Mais s’y rendre en présence des preuves [que la Nouvelle Messe est invalide] est un péché mortel).

[40] Twitter, Jay Dyer, 3 mars 2019 : https://twitter.com/Jay_D007/status/1102258858351828993 . « Ces clowns n’ont aucune idée de ce dont il conteste. Ne perdez pas votre temps avec eux. »

[41] Dyer, I Am ; 56m.


 

La Foi : La Vraie Liberté  •  © 2019