Go Top
La Foi

ÉGLISE CATHOLIQUE ROMAINE, UNE, SAINTE ET APOSTOLIQUE

Défendre la foi catholique pour la gloire de Dieu
Loading

Les ennemis de l’Eglise:
L’effort organisé des Communistes et des francs-maçons pour infiltrer l’Eglise Catholique

 

Pape Léon 13, Dall’Alto, 15 octobre 1890: « Il est désormais inutile désormais d'intenter un procès contre les sectes maçonniques. Elles sont déjà jugées. Leurs fins, leurs moyens, leurs doctrines, et leurs actions, sont tous connus avec une indiscutable certitude. Possédées par l'esprit de Satan, dont elles en sont l'instrument, elles brûlent comme lui d'une haine mortelle et implacable contre Jésus-Christ et son œuvre, et elles s'efforcent par tous les moyens de le renverser et de l’entraver. » [1]

Pape Léon 13, In Ipso, 3 mars 1891: « Néanmoins, il nous afflige de penser que les ennemis de l'Église, unis dans la plus mesquine conspiration, planifient d'affaiblir, et même si c’était possible, d’effacer totalement cet édifice merveilleux qui Dieu Lui-même a érigé comme refuge pour la race humaine. » [2]

C'est un fait bien connu que les communistes et les francs-maçons ont opéré des tentatives organisées d’infiltrations dans l'Eglise Catholique ; en envoyant un grand nombre de leurs hommes à la prêtrise, dans l'espoir de l’affaiblir et de l’attaquer par l’élévation de ces hommes à des postes élevés.

Mme Bella Dodd a passé la majeure partie de sa vie au parti communiste américain ; elle aurait pu être procureur général si le parti avait obtenu la Maison Blanche. Après sa défection, elle révéla que l'une de ses tâches, en tant qu’agent communiste, avait été d'encourager les jeunes radicaux (pas seulement les membres du parti communiste) à entrer dans des séminaires catholiques. Ce fait, elle l’avoua avant d’avoir quitté le parti américain : elle avait ainsi encouragé près de 1000 jeunes radicaux pour infiltrer les séminaires et les ordres religieux ; songez que ce n’était qu’une seule communiste….

Le Frère Joseph Natale, fondateur du monastère Most Holy Family Monastery, était présent à l'une des conférences de Bella Dodd au début des années 1950. Il déclarait :
« J'ai écouté cette femme pendant quatre heures et jusqu’au bout, elle a réussi à m’effrayer : tout ce qu'elle a dit s'est accompli à la lettre. On aurait pu croire qu'elle était la plus grande prophète du monde….mais ce n’était pas une prophète. Elle ne faisait juste qu’exposer le plan de bataille étape-par-étape de la subversion communiste contre l'Eglise Catholique. Elle expliquait que de toutes les religions du monde, l'Eglise Catholique était la seule que les communistes redoutaient, car elle était son seul adversaire efficace. » [3]

Bella Dodd s'est converti au catholicisme à la fin de sa vie. Parlant en tant qu’ancienne communiste, elle déclara : «Dans les années 1930, nous avons introduit une centaine d’ hommes au sacerdoce, pour détruire l’Église de l'intérieur. » L’idée, c’était que ces hommes soient ordonnés, pour qu’ils puissent ensuite gravir les échelons d’influence et d'autorité comme monseigneurs et évêques. À l'époque, elle disait: «À l'heure actuelle, ils sont aux plus hautes places dans l'Eglise. Ils travaillent pour apporter du changement afin que l’Église catholique ne soit plus efficace contre le communisme. » Elle avait également déclaré que ces changements serait si radicaux que ‘vous ne reconnaitrez plus l'Église catholique.’ (C’était 10 à 12 ans avant Vatican 2.)

Frère Joseph continua de rapporter ce que Bella Dodd avait dit: «L'idée, c’était pas de détruire l'institution de l'Eglise, mais plutôt la foi du peuple, et même , si possible, d’utiliser l’institution de l’Eglise pour détruire la foi par la promotion d'une pseudo-religion: quelque chose qui ressemblerait au catholicisme ; sans l’être véritablement. Une fois la foi détruite, elle expliquait qu'il y aurait un complexe de culpabilité introduit dans l'Eglise ... pour pouvoir ainsi labeliser ‘ l’'Eglise du passé ‘ comme étant oppressive, autoritaire, pleine de predjudices, arrogante de prétendre être la seule en possession de la vérité, et responsable de la division des corps religieux à travers les siècles. Ce serait nécessaire pour faire honte aux dirigeants de l'Église et les pousser vers ‘une ouverture au monde’, et vers une attitude plus souple envers toutes les religions et les philosophies. Les communistes exploiteraient alors cette ouverture pour saper l'Eglise. » [4]

Les francs-maçons firent des tentatives d’infiltrations similaires contre l’Eglise Catholique et y élever les leurs aux plus hauts niveaux. La société secrète luciférienne - les Carbonari - connu sous le nom d’ Alta Vendita, ont écrit une série d’ Instructions Permanentes, ou Codex, apparu en Ialie en 1818. Il y est déclaré que :

« ... Il est du devoir des sociétés secrètes de faire le premier pas vers l'Eglise et vers le pape, dans le but de les conquérir tous deux. Le travail que nous nous ceignons n'est pas l'œuvre d'un jour, ni d'un mois, ni d'une année. Il peut durer de nombreuses années, peut-être un siècle ... Ce que nous devons demander, ce que nous devrions chercher et attendre, comme les Juifs attendent le Messie, c'est un pape selon nos besoins. Nous avons besoin d'un pape pour nous-mêmes, si un tel pape était possible. Avec un tel homme nous marcherons plus sûrement vers la prise de l'Eglise, qu'avec tous les petits livres de nos frères français et anglais. » [5]

Le même document maçonnique fit cette prédiction frappante: « Dans une centaine d'années ... les évêques et les prêtres croiront marcher sous la bannière des clefs de Pierre, alors qu'en fait, ils ne feront que suivre notre étendard ... Les réformes devront être portées au nom de l'obéissance. » [6]

Ces organisations et les individus leur appartenant, sont des agents que le diable utilise pour attaquer la véritable Eglise du Christ.

Ephésiens 6:12 – « Parce que nous n`avons point à lutter contre la chair et le sang, mais contre les princes et les puissances, contre les dominateurs de ce monde de ténèbres, contre les esprits de malice répandus dans l’air. »

Le 3 Avril 1844, un chef de file nommé Nubius, de l'AltaVendita, écrivit une lettre à un autre franc-maçon haut-gradé. La lettre parlait non seulement du plan d’infiltration dans l’Eglise Catholique, mais aussi de tenter d'y insérer un "pape" maçonnique, qui promouvrait la religion de la Franc-Maçonnerie :
« Or donc, pour nous assurer un pape dans les proportions exigées, il s’agit d’abord de lui façonner une génération digne du règne que nous rêvons... Que le clergé marche sous votre étendard [ l'étendard maçonnique ] en croyant toujours marcher sous la bannière des Clefs apostoliques. Tendez vos filets comme Simon-Barjona ; tendez-les au fond des sacristies, des séminaires et des couvents...Vous aurez pêché une révolution en tiare et en chape, marchant avec la croix et la bannière, une révolution qui n'aura besoin que d’être un tout petit peu aiguillonée pour mettre le feu aux quatre coins du monde. » [7]

Le franc-maçon Eliphas Levi disait en 1862: « Un jour viendra où le pape ... déclarera que toutes les excommunications sont levées et tous les anathèmes rétractés, où tous les chrétiens seront réunis au sein de l'Eglise, où les Juifs et les musulmans seront bénis et lui seront rapelés ... elle permettra à toutes les sectes de l'approcher par degrés et embrassera l'humanité tout entière dans la communion de son amour et des prières. Puis, les protestants n' existeront plus. Contre quoi pourront-ils alors protester ? Le souverain pontife sera dès lors véritablement roi du monde religieux, et il fera ce qu'il veut avec toutes les nations de la terre. » [8]

Un prêtre apostat et ancien avocat canoniste , [9] nommé Père Roca (1830-1893), après avoir été excommunié déclara: «La papauté chutera, elle mourra sous le couteau sacré que les pères du dernier concile forgeront » [10]. Roca disait également: « Vous devez avoir un nouveau dogme, une nouvelle religion, un nouveau ministère, et de nouveaux rites qui ressemblent de très près à ceux de l’Eglise qui s’est rendue. Le culte divin réalisé par la liturgie, le cérémonial, le rituel et les réglementations de l’Eglise catholique romaine subira bientôt transformation lors d’ un concile œcuménique. » [11]

 


Notes :

[PS :Les numéros de références ne se trouvant pas dans cette article concernent les informations exposées dans la Vidéo.]

[1] The Papal Encyclicals, de Claudia Carlen, Raleigh: The Pierian Press, 1990, Vol. 2 (1878-1903), p. 226.

[2] Papal Encyclicals, Vol. 2 (1878-1903), p. 237.

[3] Déclarations de Fr. Joseph Natale relatant les dires de l’ancienne communiste Bella Dodd.

[4] Déclarations de Fr. Joseph Natale relatant les dires de l’ancienne communiste Bella Dodd.

[5] The Permanent Instruction of the Alta Vendita.

[6] The Permanent Instruction of the Alta Vendita.

[7] NUBIUS, Secret Instructions on the Conquest of the Church, dans Les infiltrations maconiques dans l’Eglise d’Emmanuel Barbier, Paris/Bruxelles: Desclee de Brouwer, 1901, p.5).une partie est aussi dans Piers Compton, The Broken Cross, Cranbrook, Western Australia: Veritas Pub. Co. Ptd Ltd, 1984, p. 15-16.

[8] Dr. Rara Coomaraswamy, The Destruction of the Christian Tradition, p. 133.

[9] Piers Compton, The Broken Cross, Cranbrook, Western Australia: Veritas Pub. Co. Ptd Ltd, 1984, p. 42.

[10] Dr. Rudolf Graber, Athanasius and the Church of Our Time.

[11] Piers Compton, The Broken Cross, p. 42.

 

 

La Foi: La Vraie Liberté  •  © 2018  •  la-foi.fr

 

replica watches Cartier tanks have a lot of style, what the United States tanks, replica watches uk French tanks, etc., my favorite is the rolex replica Louis Tank, rounded angle, soft lines and vertical lugs to watch elegant and yet capable, delicate and replica watches online yet the atmosphere.