Go Top
La Foi

ÉGLISE CATHOLIQUE ROMAINE, UNE, SAINTE ET APOSTOLIQUE

Défendre la foi catholique pour la gloire de Dieu
Loading

Les petits enfants ne peuvent pas être sauvés sans Baptême

 

L'enseignement de l'Eglise catholique déjà cité montre que personne ne peut être sauvé sans le Sacrement du Baptême. Evidemment, par conséquent, cela signifie que les enfants et les petits enfants ne peuvent pas non plus aller au Ciel sans baptême, parce qu'ils sont conçus dans l’état du péché originel, qui ne peut pas être enlevé sans le Sacrement du Baptême. Mais cette vérité de l'Eglise catholique est niée par beaucoup de gens aujourd'hui. Ils regardent l'horrible tragédie de l'avortement - les millions d'enfants massacrés - et ils en concluent que ces enfants doivent être au Ciel. Mais une telle conclusion est hérétique. Le pire côté de l'avortement est le fait qu’on interdise à ces enfants d’aller au Ciel ; ce n’est pas qu’ils ne peuvent pas vivre dans ce monde païen. Satan se réjouit de l'avortement, car il sait que ces âmes ne pourront jamais aller au ciel sans le Sacrement du Baptême. Si les enfants avortés allaient tout droit au ciel sans le sacrement du Baptême, comme beaucoup le croient aujourd'hui, alors Satan ne serait pas derrière l'avortement.

L'Eglise enseigne que les enfants avortés et les petits enfants qui meurent sans baptême vont immédiatement en Enfer, mais qu'ils ne souffrent pas des flammes de l'Enfer. Ils vont dans un lieu en Enfer appelé les limbes des enfants. La définition la plus spécifique de l'Eglise qui prouve qu'il n'y a aucun moyen possible pour un enfant d'être sauvé sans le sacrement du baptême est la suivante – du pape Eugène IV.

Pape Eugène IV, Concile de Florence, Sess. 11 ; 4 fév. 1442, ex cathedra : « Au sujet des enfants, en raison du péril de mort qui peut souvent se rencontrer, comme il n'est pas possible de leur porter secours par un autre remède que par le sacrement du baptême, par lequel ils sont arrachés à la domination du diable [péché originel] et sont adoptés comme enfants de Dieu, elle avertit qu'il ne faut pas différer le baptême pendant quarante ou quatre-vingts jours ou une autre durée, comme font certains… » [1]

Ici, le pape Eugène IV a défini depuis la Chaire de Pierre qu'il n'y pas d'autre remède pour les petits enfants d'être arrachés à la domination du diable (c.-à-d., au péché originel) que par le sacrement du baptême. Ça signifie que celui qui enseigne obstinément que les petits enfants peuvent être sauvés sans recevoir le sacrement du baptême est un hérétique, car il enseigne qu'il y a un autre remède au péché originel chez les enfants que le sacrement du baptême.

 


Notes :

[1] G. Alberigo, Les Conciles OEcuméniques, Les Décrets, Ed. française, Editions du Cerf, Paris, 1994, T. II-1 (de Nicée à Latran V), p. 1179.
Peter Hünermann, Heinrich Denzinger, Enchiridion Symbolorum, Symboles et définitions de la Foi catholique, 38e éd., Ed. française, Editions du Cerf, Paris, 2010, n° 1349.

 


Pour voir l’article complet de ces extraits, consultez le
chapitre 10 du livre Hors de l’Eglise Catholique, il n’y a absolument pas de Salut PDF

 

La Foi: La Vraie Liberté  •  © 2019  •  la-foi.fr

 

replica watches Cartier tanks have a lot of style, what the United States tanks, replica watches uk French tanks, etc., my favorite is the rolex replica Louis Tank, rounded angle, soft lines and vertical lugs to watch elegant and yet capable, delicate and replica watches online yet the atmosphere.